lundi, décembre 15, 2003

psy & psy

Psychanalyse et psychothérapies
_CONTRIBUTEDBY Anonymous le 15 décembre 2003 à 00:00:00 CET

Les Psychothérapeutes existent,
>Il faut maintenant définir cette profession.
>
>
>Le Ministère de la Santé a rencontré ce vendredi les psychanalystes en
>début de matinée puis les autres Psy en fin de matinée.
>
>L'intention du Ministère est claire, il s'agit de deviser le mouvement, en
>séparant les psychanalystes des autres professions exerçant la
>psychothérapie.
>
>Heureusement tous nos collègues ne sont pas dupes de la manouvre,
>notamment Jacques Alain Miller qui avec la Coordination Psy, restent
>solidaire de notre démarche pour une reconnaissance de la profession
>spécifique de psychothérapeute, qui ne peut faire l'objet d'aucune OPA,
>au risque de nuire à la liberté de tout Sujet.


Certes le Ministre à la réunion de fin de matinée, a rappelé que
>l'Amendement étant d'origine parlementaire, les responsables des
>professions concernées n'ont pas été contactées préalablement à
>l'initiative du Ministère, comme cela se produit lorsqu'un projet est
>d'initiative gouvernementale. Il a insisté toutefois sur la rapidité
>consensuelle avec laquelle l'amendement avait été voté, et que personne
>alors n'avait vu de problème particulier. Il a voulu nous"rassurer tout de
>suite", et indiqué que le jeu normal des institutions permettait
>précisément de recadrer un texte si nécessaire, et que les navettes
>prévisibles nous donnaient six mois pour trouver une solution, concernant
>"un terrain à mieux signaler et organiser", au bénéfice de ceux que faute
>de meilleure dénomination sont désignés comme usagers.
>
>Après un long débat où les différents représentants ont pu exposer leurs
>craintes et leurs propositions envers l'amendement et la réglementation à
>venir, et où la question des professions de santé non médicales,
>soulevée depuis des années par le SNPPsy puis par l'AFFOP, refait
>surface de façon spectaculaire. Il est demandé que les deux voies, la
>médicale et la psychologique, doivent être reconnues comme distinctes,
>ce qui n'altère en rien la qualité de compétence professionnelle des
>seconds. Au coude à coude, les organisations de la psychothérapie : la
>FFdP puis le PsyG ont accepté la proposition de l'Affop-SNPPsy d'un
>Office national de la psychothérapie, l'Affop et la FfdP ont même créé la
>surprise en présentant au Ministre un texte commun, pour amender
>l'amendement.(Document ci-joint)
>
>Monsieur Mattei conclut en disant que l'amendement en soi est
>certainement améliorable, son conseiller formule une synthèse en
>énonçant les quatre points qui reste à traiter
>. une définition de la psychothérapie
>. substituer aux notions de subordination celle de réseau et de
>=ansversalité
>. apprécier et décrire la capacité d'autorégulation, point difficile,
>concernant contenus et critères. Échéance 6 mois pour affiner et
>sécuriser les usagers comme les organismes.
>. Ainsi que des problèmes de frontières tel que l'agrément à distinguer,
>entre psychanalyse pure et psychothérapie psychanalytique.
>
>Enfin il termine en ajoutant une réflexion sur les formations
>universitaires,
>et en se demandant quel agrément donner à celles qui ne seront pas
>universitaires.
>
>Si la bataille du Sénat semble gagnée, il n'en est rien pour la
>réglementation définitive de l'exercice de la psychothérapie en France.
>Le débat et le combat continuent. Nous allons le relancer avec notre
>Livre Blanc que nous présenterons en fin d'année au Ministre, et d'autres
>actions dont lui réservons la surprise.
>
>Bien Cordialement.
>Bruno Dal-Palu.
>Président de l'Affop.


Note: >From: "g.morel-kaltenback" >X-eGroups-Approved-By: lucilecharliac via >web; 14 Dec 2003 14:42:39 -0000 >X-eGroups-Remote-IP: 66.218.66.93 >Mailing-List: list alef1@yahoogroupes.fr; contact alef1-owner@yahoogroupes.fr >Delivered-To: mailing list alef1@yahoogroupes.fr >List-Unsubscribe: >Date: Sun, 14 Dec 2003 12:35:20 +0100 >Subject: [alef1] Fw: Rencontre avec le Ministre >Reply-To: alef1@yahoogroupes.fr

Aucun commentaire: