jeudi, mars 04, 2004

zizek from US

Je ne suis pas sûr que cette liste soit l'endroit pour une telle discussion.
Mais si vous connaissez les Saintes Ecritures, alors je vous renvoie à elles :
qui étaient les Pharisiens ? Des juifs. Parce qu'en ce temps là, ça n'est pas
les romains que Jésus s'est mis à dos en fréquentant les prostituées (par
exemple) mais les juifs. Et la phrase qu'on prête à Pilate : "Je m'en lave les
mains" illustre assez bien que le pouvoir romain s'en b. les c. de Jésus. Qu'y
avait-il d'écrit sur la croix du Christ ? : INRI qui signifie le roi des juifs.
Le nouveau testament est émaillé d'histoires, je vous les passe. Et, le plus
important, ne vous en déplaise c'est que Jésus était : JUIF. Alors les
catholiques bien-pensants feraient bien de réviser la bible sur laquelle ils
s'appuient pour accepter, ENFIN, que celui qu'il considère comme le fils de leur
Dieu était JUIF. Et pas eux. Et que les romains (lisez l'histoire de l'empire
romain, c'est très instructif) ont signé leur arrêt de mort en se faisant
complice des juifs pour assassiner le prophète.
Quant à assimiler quelques personnes à un peuple, ça me rappelle les procès en
sorcellerie et, ce qui est d'actualité, les procès en "anti-sémitisme".
"Comment ? Vous dites que Jésus a été tué par les Juifs ? Non, vous vous
trompez. Les saduccéens, les pharisiens l'adoraient.... Ce sont ces sales
romains qui ont fait le coup...."
Mais peut être êtes vous juive et je vous assure du plus profond de mon coeur
que le maître auquel je dois mon prénom est celui que j'aime - vraiment - plus
que tous les autres.
Christophe



> Mon anglais n'est pas assez fluide pour me permettre d'avoir envie de lire un
aussi long texte que celui auquel vous répondez, mais simplement sur ce que
vous dites dans cette courte phrase, je ne suis pas du tout aussi sûre que vous
que ce sont "les Juifs" qui ont "tué Jésus"...
> D'abord "les Juifs" c'est qui ?
> Et puis même historiquement parlant, il me semble que celui qu'on nomme Jésus
Christ a été condamné à mort par l'occupation romaine de l'époque, et selon un
rituel cruel qui était lui aussi romain, et pas du tout juif... les soldats qui
ont mené le supplice depuis l'arrestation de Jésus jusqu'au coup de grâce final,
étaient aussi tous romains...
> J'ai été élevée dans la religion catholique, et je connais bien tout le récit
de la "Passion du Christ", ainsi que tout ce qui précède, de la Cène à la mise
au tombeau, en passant par l'arrestation au Jardin des Oliviers et le procès
lui-même, et le fameux passage où Ponce-Pilate aurait exorté la foule venue
assister aux condamnations (c'est elle, "les Juifs" ?) à demander la grâce de
Jésus plutôt que celle de Barrabas. Cette scène est ce sur quoi repose
l'essentiel apparemment de cette sempiternelle accusation de déicide par le
peuple juif, et elle n'est rien moins que contestable sur le plan historique
d'une part, elle est même sans plausibilité aucune, et même si on veut la
considérer comme exacte, je ne vois pas en quoi elle peut suffire à assimiler
une foule anonyme, de quelques centaines de personnes peut-être, à un instant
précis, à tout un peuple par delà les lieux et les âges...
> Par contre, Jésus était juif, oui.
> Et tous les apôtres, les saints apôtres, à part Saint-Paul, aussi.
> Et sa mère, Marie, aussi.
> Et son père dit adoptif, Joseph, aussi.
> Et sa culture, son éducation, sa langue etc..., aussi.
> Alors décidément, je suis sûre que votre phrase est fausse.
> Isabelle Baugnet
> ----- Original Message -----
> From: tatvamasi
> To: psychanalyse@yahoogroupes.fr

Aucun commentaire: