mercredi, février 11, 2004

la moire "objectifs et séminaires"

LA MOIRE
10 février 2004 à 00:00:00 CET par aubedor (1 lectures)
Anonymous a écrit : "
Le nom de « La Moire » vient du grec
« moira », qui signifie le « destin »



LA MOIRE – Ses objectifs

La Moire est un lieu d’information, de réflexion et de discussion créé par Julien Friedler
(écrivain, psychanalyste) en janvier 1994. Sa vocation est de décloisonner les différentes disciplines
relatives à son champs de recherche : l’appareil psychique. La base de sa réflexion est la psychanalyse
qu’il s’agit de confronter à des disciplines autres, pour qu’il y ait une fécondation mutuelle de leurs
apports, de leurs savoirs et de leurs expériences respectifs.


La Moire ne forme pas de psychanalystes, ne garantit personne, mais se propose d’ouvrir un
champ d’étude et de questionnement autour de la psychanalyse (au sens large : Freud, Jung, Lacan, etc…).
Elle s’adresse aussi bien à des « profanes » qu’à des professionnels désireux d’acquérir ou d’approfondir
une compréhension des grandes questions concernant l’existence humaine. Quant à l’institution, le pari
consiste à créer une Ecole de Psychanalyse qui ne soit pas l’apanage des seuls psychanalystes.

Antoine Pinterovic, professeur, psychanalyste et Manuel Ribeiro-Otero,informaticien,psychanalyste 8 samedis d’octobre à décembre (17-19h) Le 04/10: Généralités L’historique - Notions d’anatomie et physiologie du cerveau - Notions de psychanalyse - Protocole Le 11/10: Freud et sa technique du rêve Le travail du rêve - Les rêves typiques Le 18/10: Jung L’approche jungienne et la méthode d’amplification Le 25/10: Les post freudiens Fromm et Garma Le 22/11: Les post jungiens Patricia Berry Le 29/11: Les kleiniens, Meltzer Le 06/12: James Hillman I, Le « restatment » Le 13/12: James Hillman II LE TEST ET LA THEORIE DE L. SZONDI (12h) Michel De Grave, psychanalyste 6 mardis d'octobre à janvier (20-22h) Le 21/10 : Introduction Le 04/11 : Le contact Le 18/11 : Le vecteur sexuel Le 02/12 : Le vecteur paroxysmal ou émotionnel Le 16/12 : Les processus du Moi Le 06/01 : Eléments de synthèse Szondi s'est toujours dit proche de Freud, tout en plongeant son inspiration dans le sillage de ses amis de la société psychanalytique de Budapest. Comme Rorschach, autre psychanalyste soucieux de ponts avec la psychologie expérimentale, il créa un test axé sur les points de vues topique, économique et dynamique. Il exerça une profonde influence sur les psychanalystes de plusieurs pays et sur la psychothérapie institutionnelle, notamment à travers Balint, qui fut son élève. Il est Docteur Honoris causa de l'Université de Louvain et de la Sorbonne.
"