jeudi, août 25, 2005

La psychanalyse a posé ....

ses outils, ses armes à bout de bras, au bout de nos bras frappés d'invalidité devant les puissants du monde et de leurs menaces.
L'institution fonctionne grâce à des signes creux dont toute pensée s'est longuement éventée. Au sein de cette institution n'a normalement cours qu'une seule monaie à son effigie et pour son seul usage, voici les conditions requises pour que la psychanalyse se meurt aux pieds du pouvoir.
Ce sont ceux qui mangent leur environnement, qui infestent de polutions ultimes, ce sont ses lacanniens qui prônent une confusion idéologique, de gauche comme de droite, cela uniquement pour accréditer des mythes aliénants sur le « maître Lacan » et le pouvoir dominant en place.


Cordial tassigny frans

voir également "le livre noir de la psychanalyse".
http://www.arenes.fr/evenements/index2.php