lundi, décembre 11, 2006

auto censure chez le psychanalyste ?

Suite au dernier article de Charles Melman :

1 - Mme Royal, une mère sévère

La « voix du peuple » a, au cours de la primaire socialiste, eu raison de la raison des doctes. Les ressorts psychologiques du triomphe d'une « maman ». La France vient encore d'innover dans le champ du politique, en assurant cette fois la promotion d'une figure du pouvoir restée jusqu'alors...

je me dois de préciser ultérieurement d'autres textes certes moins notoirement connus, auront-tils leur tribune sur "Lutécium", quels sont les critères de vos modérateurs ? j'ai dernièrement créer deux blogs "psymarx" et "postpsy", sur lesquels j'essayais de lier psychanayse et politique, cela dans l'indiférence la plus totale du monde psychanalytique. Les échéances électorales sont pourtant bien proches mais je perçois de la part de bien des psy une certaine gène, un besoin de se préserver, une auto censure.
c'est dans ce climat frileux que je continue à vous écrire tantot à propos de l'article de P.Declerck avec comme écho :


musant, mais un peu consternant, le point de vue de Patrick Declerck, lequel se dit psychanalyste ( Le Monde du 25 novembre). Agnostique total, je vois pourtant dans cet étalage de haine pour les religions un symptôme du caractère lui-même sectaire et au fond « religieux » des mouvements psychanalytiques : mêmes références aux pères fondateurs, à leurs livres sacrés indéfiniment commentés, même prolifération des « hérésies » des multiples courants et écoles. M. Declerck dans l'expression de sa haine me paraît lui-même être un esprit religieux. Mais il y a plus : dans sa dénonciation des religions, il oublie que si effectivement chacune a à son actif une très belle part d'horreurs historiques, il y a dans toutes un côté lumineux. Croit-il vraiment que, pour rester en Occident, l'art monumental des cathédrales gothiques et romanes, des abbayes, de l'explosion artistique de la Renaissance et même plus tard eût existé sans l'élan spirituel chrétien ? (...) Croit-il, hors Occident, que la cité grecque, l'art et la pensée grecs, les tragédies d'Euripide et de Sophocle eussent pu naître hors du cadre religieux du panthéon primitif ? (...) La société des hommes ne peut exister sans ses mythes, son surnaturel et ses croyances religieuses propres. En haïssant les religions, M. Declerck hait l'homme lui-même.
François Gueyraud \n \n \n \n \ntantôt à propos de l\'article consacré a T.Antarella :\n \n2 - Une enquête vise le prêtre et psychanalyste Tony Anatrella\n \n \nLe parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire visant Tony Anatrella, prêtre et psychanalyste, conseiller au Vatican. Un jeune homme, qui a déposé une plainte contre X... le 30 octobre, a dénoncé des séances de « thérapies corporelles » ambiguës pratiquées par le soignant.François Gueyraud




tantôt à propos de l'article consacré a T.Antarella :

2 - Une enquête vise le prêtre et psychanalyste Tony Anatrella

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire visant Tony Anatrella, prêtre et psychanalyste, conseiller au Vatican. Un jeune homme, qui a déposé une plainte contre X... le 30 octobre, a dénoncé des séances de « thérapies corporelles » ambiguës pratiquées par le soignant.

pour lequel je n'ai reçu qu'un seul écho de Yann Lreoux....


je souhaite mieux comprendre cette attitude.

cordial
ft

Aucun commentaire: