lundi, janvier 22, 2007

Adorno & histoire de la psychanalyse

Rendre disponible en traduction les contributions d'Adorno aux Etudes sur la personnalité autoritaire (publiées aux Etats-Unis en 1950), c'est plus que mettre entre les mains du public français un des « classiques » de la sociologie. C'est surtout lui proposer des outils, certains surannés, d'autres toujours utiles, pour résoudre une énigme : la transformation d'une société démocratique en son contraire, le « fascisme ». Car ni le contexte socio-économique ni l'audace d'un groupe de militants politiques décidés à conquérir le pouvoir, ne suffisent à l'expliquer.

Tout cela dans le dernier "Monde des livres" de ce jeudi passé sans omettre un article de Roger-Pol droit consacré à l"histoire dont la psychanalyse dont voici un petit résumé :

L'homme est très agité. Les infirmiers, pour ranger ses affaires, doivent lui prendre de force les clés de ses valises. Il tente de s'enfuir, se disant victime d'une erreur judiciaire. Car il ignore être en clinique et se croit en prison. Le faire manger n'est pas commode : il est convaincu que ses aliments ont été empoisonnés. Du sperme, du sang ou de la morve y auraient été incorporés. La viande devient souvent la chair de ses enfants. De temps à autre, il se jette sur une infirmière pour l'étrangler. Pour les médecins, c'est presque la routine. Le dossier psychiatrique pourrait même paraître banal : fantasmes de persécution, rituels obsédants, propos incohérents, accès de violence.

bien sur bien plus de précisions sur mes blog avec eventuellement votre collaboration...

cordial
ft

Aucun commentaire: