lundi, avril 02, 2007

"psychanalystes humanistes"

Ma philosophie est la suivante : l'esprit de découverte est la forme la plus élevée de liberté humaine : Le fil conducteur dans l'œuvre de Fromm est l'idée que l'homme est en grande partie le produit de son environnement, de la société dans laquelle il vit. Adoptant une approche socio-psychologique, il analyse le phénomène social afin de découvrir les passions gravées en l'homme par la société et d'en proposer une interprétation au plus près.Il défend sa foi en l'humain,dans la part éminemment spirituelle de l'humain,l'humanisme de Fromm se fonde sur sa croyance et sa compétence en psychanalyse, en vertu de cette connaissance, que l'inconscient de l'humain est l'expression en lui de l'humain " total ", universel et de toute l'humanité.

ceci dit "
chez freud et lacan l'inconscient à des définitions bien précises et à croire que chez Fromm ce n'est pas cela - je préfère non-conscient à inconscient. mais sincèrement ce que Fromm dit là n'est pas le fruit de la psychanalyse - pourquoi l'incorporer dans la psychanalyse comme pour produire un système infaillible.. quel audace.. la dernière phrase de Fromm s'approcherait plutôt de Jung... Adorno reprochait entre autre à Fromm de l'imiter."

voici une question qui reste ouverte ?
votre avis m'intéresse, vous pouvez me répondre personellement

cordial

ft.


que l'inconscient de l'humain est l'expression en lui de l'humain " total ", universel et de toute l'humanité.

oui mais n'est-ce pas avancer une tautologie - à peu près comme si je disais - le coeur est moteur total universel de toute la vie du corps. il n' y a aucun besoin de la psychanalyse pour l'affirmation de Fromm - l'inconscient est ce réservoir inouïe de toutes nos expériences à chaque instants... quant à la part spirituelle je dois dire qu'à mon avis elle contredit la théories pulsionnelle - si cette part est substantifique et non une conséquence type sublimation..
bien à vous C.K.

Aucun commentaire: