lundi, janvier 08, 2007

extraits de la cause freudienne

L’universel facile, dans le champ de la santé mentale, c’est de croire qu’il suffit pour définir des diagnostics et des protocoles de traitements de réaliser de longues négociations entre des associations de patients, des praticiens expertisés et évalués et des fonctionnaires lassés.

L’envers de ce consensus mou c’est l’envoi récent à tous les praticiens en psychiatrie d’une étude de la Haute Autorité de Santé proposant, pour des troubles dits obsessionnels compulsifs sévères ( soit qui ont résistés plus de cinq ans aux médicaments et aux TCC) un protocole de traitement par stimulation électrique profonde du cerveau.

Le « consentement éclairé du patient » est requis pour accepter les 4 à 5 % de complications infectieuses ou hémorragiques dans les suites de l’intervention ! Le rapport ajoute que « les données à long terme ne sont pas encore disponibles ».

Un collègue médecin et psychanalyste s’est donc ému dans un journal du soir de cette promotion nationale pour un traitement aussi radical ! Ce journal n’hésitait pas, peu après, à publier une défense de la même méthode « scientifique » en menaçant du tribunal les médecins psychanalystes récalcitrants. Cette défense était rédigée par un médecin universitaire, sexologue à ce qu’il parait (sic).

L’ECF propose justement cette année une série de conférences sur le traitement psychanalytique des obsessions qui rencontrent un vif succès.

Les praticiens orientés par la psychanalyse parleront bientôt avec des psychiatres lors de la Rencontre PIPOL .

L’année 2006 a été aussi, pour beaucoup, une année Freud. L’Ecole de la Cause a participé cette année au 150ème anniversaire de la naissance de Freud, en particulier sur les ondes de France Culture. En 2007, l’ECF prolongera d’une certaine façon cet anniversaire par une exposition publique sur la maison d’édition fondée par Freud, le Verlag, exposition qui se tiendra à partir du 20 janvier à la Maison de l’U.N.E.S.C.O à Paris. Son titre : « Are you a doctor, Sir ? ». Elle se terminera par une conférence publique.

Bonne année 2007.

Philippe La Sagna

psy storytelling

vendredi 10 février 2006
A ton tour, ami lecteur.
Hier j'ai vu ma psy.Bilan de ma thérapie:- J'apprends à être seule et à aimer ça et j'y arrive à peu près.- Je prend soin de moi et j'ai bien intégré que je méritais un homme exceptionnel et que pour ça, je virais tous ceux qui n'étaient pas exceptionnels. Il faut être exigeante. Sinon on se retrouve dans des sales histoires avec des Pedro qui se croient tout permis.- Il faut que je sois patiente et que je garde des choses pour moi.
Bah tout-petit-ami-virtuel tu crois qu'il n'y a que sur mon blog que je raconte TOUTE ma vie?Bah non, je raconte tout, à tout le monde moi!Et c'est pas bien.J'ai commencé mon blog en expliquant que j'étais une fille publique -au sens non-péjoratif du terme hein, on se calme- et c'est bien vrai.J'écris tout sur ce blog: mon quotidien, mes amours, mes réflexions, mes interrogations, mes espoirs, mes blessures... ma vie quoi.

voir également
http://psyrelationnel.blogspot.com/2007/01/le-storytelling.html

psychanalyse & Art

Frédérique Angoulvent

Parole d'image pour voir à dire...
" Si je diffère de toi, loin de te léser, je t'augmente ." Antoine de Saint Exupéry


Dans des systèmes qui coexistent, qui participent les uns des autres, les actions doivent être envisagées avec la prise en compte de l'individu dans son histoire visible et avec l'approche qu'il en a.
Frédérique Angoulvent.

publications psychanalytiques de J.J Moscovitz

Une psychanalyse pour quoi faire ?
Entretiens avec un psychanalyste
J.J. Moscovitz – Philippe Grancher
Grancher Editeur Sept 2006

Lettre d’un psychanalyste
à Steven Spielberg
ou comment dé-pervertir le futur
Jean-Jacques Moscovitz
Éditions Bayard Presse sept. 2004

D’où viennent les parents ?
Jean-Jacques Moscovitz
Éditions Armand Colin

Hypothèse amour
Jean-Jacques Moscovitz
Éditions Calmann - Lévy

Paroles d’enfants à un psychanalyste
Eric Didier
Éditions Petite Capitale 2005

Lectures et notes de lectures

Prix Œdipe 2005 : Anne-Lise Stern, « Le savoir-déporté, Camps, histoire, psychanalyse », Paris, Seuil 2004

Michel Leverrier« L’impossible de l’accès à la parole » (Quatre histoires cliniques : autisme, mutisme psychotique, dépression infantile, et deuil chez l’enfant). Éditions Erès.

Monique Novodorsqui Deniau, « Pithiviers-Auschwitz 17 juillet 1942, 6 h. 15 »« Convoi n°6 » ,édité par les Editions du Cercil

éric Porge, « Transmettre la clinique psychanalytique, Freud Lacan aujourd’hui » ERES, octobre 2005

Guy Konopnicki, « Ligne 9 », éd. Gawsevitch août 2005

Bertrand Leclair, « Le bonheur d'avoir une âme » éd. Maren Sell oct. 2005

Yolanda Gampel, « Ces parents qui vivent à travers moi, les enfants des guerres » éd. Fayard mai 2005

Ali Magoudi, « rendez-vous, La psychanalyse de François Mitterrand » Maren Sell éd., sortie le 24 novembre

Figures de la psychanalyse logos ananké , numéro 11, revue d’Espace Analytique Position de la métaphore éd. ères 2005

Actualité de « L’interprétation du rêve », colloque IAEP 2000, publié in revue Les carnets de psychanalyse, 2005
PSYCHANALYSE ACTUELLE
PUBLICATIONS
ACCUEIL
ACTUALITES / CALENDRIER
SEMINAIRES
ACTIVITES / GROUPES
TEXTES & PUBLICATIONS
LE REGARD QUI BAT
LE BULLETIN: ...Comme ça


DEBATS
CONTACT / LIENS
INDEX DES MOTS DU SITE


Textes
PSYCHANALYSE ACTUELLE POURQUOI
PSYCHANALYSE ACTUELLE : Débats
Malaise du sujet dans la civilisation …
LE REGARD QUI BAT : D’UN BORD...A L’AUTRE Les DOCUMENTS
D’UN USAGE HALLUCINE DU MOT JUIF - à propos de l’ouvrage d’Alain Badiou Jean-Jacques Moscovitz
Shoah et transmission, Crime contre l'humanité et rupture de l'Histoire (Approche psychanalytique) Jean-Jacques Moscovitz
Tragédie de l’innocence et inconscient du terrorisme Nabile Farès
THE TERMINAL De Steven Spielberg Jean-Jacques Moscovitz
SARABAND D’Ingmar Bergman Jean-Jacques Moscovitz
A propos du film de Nurith Aviv Misafa Lesafa - D’une langue à l’autre
Anne-Marie Houdebine-Gravaud
« Effets du signifiant, violence et politique »« Violences et Transmission »
Jean-Jacques Moscovitz
Du malaise dans la cité et dans les têtes ou De la psychanalyse et du politique Anne-Marie Houdebine-Gravaud
«Pithiviers-Auschwitz 17 juillet 1942, 6 h. 15 », « Convoi n°6 » Maria Landau
« JUSTE UNE IMAGE » Le travail de J. L .G. Maria landau
à propos de « L’impossible de l’accès à la parole » Maria Landau
IMRE KERTESZ Maria Landau

La lettre de Squiggle - Janvier 2007

Pour librement associer psychanalyse et grand public.

Bonjour et joyeuse année,
Voici les dernières contributions mises en ligne :
Dans la rubrique Questions/Réponses :
Pour les parents qui ont perdu un enfant dans un contexte violent, la psychanalyse a-t-elle un sens ? par Anne-françoise Dahin
Comment choisir son psychanalyste ? par Samuel Lepastier
Qu'est-ce que la morale pour la psychanalyse ? par Véronique Hervouët
Le psychanalyste est-il pour ou contre le mariage des homosexuels ? Pour ou contre l’adoption par des homosexuels ? par Christian Flavigny
Dans la rubrique Squiggle, rebonds et méditations :
Psychiatrie : vers le nouveau "sujet TOC", par Steven Wainrib (texte paru dans Le Monde le 6 décembre 2006)
Varia :
Belgique, projet de loi sur les psychothérapies : Contributions de Jacqueline Goffin et de Christian Demoulin
Le moteur de recherche de Squiggle vous permet d'effectuer une recherche dans près de 150 sites psychanalytiques francophones repris dans nos liens.
Très cordialement, au mois prochain,Squiggle.

Le comité éditorial de Squiggle rassemble Hervé Bridy (Genève), Judith Dupont (Paris), Jean Florence (Bruxelles), Karel Lambers (Leuven), Vincent Magos (Bruxelles), Francis Martens (Bruxelles), David Sahyoun (Beyrouth), Dominique Scarfone (Montréal) et Susann Wolff (Bruxelles